Comment mettre en place les bilans de médication dans les pharmacies ?

Comment mettre en place les bilans de médication dans les pharmacies ?

C’est officiel, le décret d’application a été publié au journal officiel le 16 mars 2018 (Arrêté disponible en ligne) pour la mise en place dans les pharmacies du bilan de médication.

Cette nouvelle activité des pharmaciens d’officine vise à lutter contre la iatrogénie médicamenteuse en ciblant spécifiquement les patients âgés avec plusieurs thérapeutiques prescrites.

Cette nouvelle activité va obliger les officinaux à mettre en place de nouvelles organisations afin de pouvoir accueillir et suivre les patients.

Quelles sont pour les pharmacies les actions à mettre en place pour commencer ces bilans ?

Besoin de formation

Les bilans de médications sont une nouvelle activité en officine basée sur un entretien spécifique et structuré avec le patient. Le professionnel doit arriver à recueillir une liste exhaustive des traitements pris par le patient afin de pouvoir réaliser une analyse précise des thérapeutiques.

De nombreux organismes de formation se sont déjà positionnés sur cette thématique en proposant des sessions spécifiquement consacrées à ces bilans. Vous pouvez consulter les principales structures spécialisées dans la formation en officine.

N’hésitez pas à rechercher des Pharmaciens formateurs ayant une expérience significative de l’officine afin d’avoir une formation basée sur la pratique. Vous pouvez avoir plus de détails dans l’article Pharmacien consultant-formateur en officine

Implication de l’équipe officinale dans cette activité

Cette nouvelle activité va amener le personnel pharmaceutique à intégrer une dispensation ciblée en réalisant un ou plusieurs entretiens avec le patient.

Les autres personnes de l’équipe officinale doivent être également parti prenante de ce projet afin de sensibiliser, recruter et fournir des explications aux patients éligibles.

Un travail de communication interne doit être mis en place au sein des équipes.

Communiquer dans l’officine et à l’extérieur

Le « Faire savoir » devient de plus en plus une priorité en officine afin d’avoir une communication adaptée aux nouvelles sources d’information.

Les patients habituels de l’officine doivent être sensibilisés à cette nouvelle activité à laquelle ils peuvent souscrire. Cette communication ciblée renforce la confiance dans le rôle et la place du pharmacien dans le parcours patient.

Pour aller plus loin vous pouvez lire l’article : Accompagner les pharmaciens d’officine dans leur développement internet

Aménagement des locaux

L’activité des bilans de médications suppose la mise en place d’un espace de confidentialité pouvant accueillir le pharmacien et le patient.

Cette zone de consultation doit assurer une confidentialité vis à vis des autres personnes présentes dans l’officine. Une réflexion sur l’aménagement des locaux peut alors s’avérer nécessaire en étant accompagner de spécialistes de l’agencement d’officines.

 

En conclusion, la mise en place de cette activité des bilans de médication va devoir être accompagnée pour de nombreuses pharmacies.

De nouvelles organisations sont à mettre en place et à développer auprès des patients éligibles pour cette activité.

 

A propos de Romain 61 Articles
Pharmacien et entrepreneur web, je participe à ce blog pour présenter des initiatives et des projets qui explorent d'autres voies de la pharmacie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*