Et si la pharmacie de demain devenait uniquement virtuelle ?

Et si la pharmacie de demain devenait uniquement virtuelle ?

Imaginons dans un futur proche que les mutuelles de santé  imposent à leurs adhérents de commander leurs médicaments en ligne. Et bien figurez vous que cette possibilité est en cours d’expérimentation en Suisse. Le groupe Assura teste actuellement cette hypothèse en orientant les patients vers la société Azur Rose. Bien sur à la clés des économies de santé sont espérées par ces organismes financeurs. Mais professionnels et patients sont ils prêts à ce bouleversement ?

Et si la pharmacie de demain devenait uniquement virtuelle ?

L’assurance Assura s’associe avec Azur Rose, spécialiste de la pharmacie par correspondance

L’expérimentation menée par le groupe Assura a de quoi faire réfléchir. Les patients sont invités à privilégier le mode internet pour avoir leurs médicaments sur ordonnance.

Alors il est vrai qu’à l’heure d’internet et d’Amazon on peut se demander pourquoi le secteur de la pharmacie n’a t il pas encore franchi le pas. Le problème vient surement du fait qu’un médicament n’est pas un bien de consommation comme les autres. Un accompagnement personnalisé est bien souvent nécessaire lors de la dispensation d’un traitement.

Découvrez le podcast Pharmacie 2.0 : vendre des médicaments sur internet

La situation des pharmacies en ligne en France

Même si aujourd’hui des pharmacies physiques peuvent vendre des médicaments en ligne, le marché du e commerce reste encore limité.

Et pourtant, prés de 500 officines ont pignons sur le web. Cette sur exposition ne semble pas avoir encore séduit les patients. Ces derniers semblent préférer le contact direct avec un professionnel de Santé. L’abondance de l’offre est également un frein à l’utilisation de ce service.

Un marché potentiel néanmoins à observer

Même si l’initiative Suisse serait plus difficile à mettre en oeuvre en France, il semble important de rester vigilant. Les mutuelles de santé prennent de plus en plus d’importance dans l’économie de la santé. La sécurité sociale perd peu à peu la main sur les dépenses de santé qui sont confiées à ces organismes.

La nécessité d’une rentabilité ou tout du moins un équilibre des budgets vont surement conduire les mutuelles à envisager cette option. Est ce qu’elles passeront alors comme avec certains médecins des conventions spécifiques avec des pharmacies ? Cela semble envisageable surtout si au final une maîtrise des dépenses est effective.

Source : Des caisses maladie incitent à acheter des médicaments par correspondance

A propos de Romain 66 Articles
Pharmacien et entrepreneur web, je participe à ce blog pour présenter des initiatives et des projets qui explorent d'autres voies de la pharmacie.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les pharmacies en ligne sont-elles trop nombreuses en France ? - www.pharmapreneur.fr
  2. La Pharmacie 2.0 : la vente de médicaments sur internet - www.pharmapreneur.fr

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*