La data des patients : un trésor inexploité par les professionnels de Santé

La data des patients représente aujourd’hui un véritable trésor numérique bien souvent sous utilisé par les professionnels de Santé eux mêmes. Et pourtant, chaque jours, ces acteurs de terrain produisent une quantité pharaonique de données…

La digitalisation de la santé : un accélérateur de data

L’épisode #09 du podcast Pharmapreneur, consacré à la digitalisation de la Pharmacie a mis en lumière un constat : les pharmaciens produisent une quantité importante d’informations sur leurs patients sans jamais en exploiter le potentiel. Et ce problème est commun à l’ensemble des acteurs du monde de la santé.

Et c’est bien là toute l’ambiguïté de la data en Santé. Les professionnels de terrain connaissent les malades et leurs habitudes. Pour les aider, les différents logiciels métiers permettent de recueillir un nombre considérable de données. Mais, cette masse d’informations n’est pas exploitée par celui qui les a produit. Il arrive même parfois, sans le savoir, que ces données soient revendues à des tiers pour en tirer des bénéfices.

L’exploitation de ces données peut elle aider le professionnel de Santé ?

La Data en Santé

La réponse à cette question est forcément OUI !

En premier lieu, ces données peuvent aider le professionnel à mieux connaitre ses patients et leurs habitudes.

Ensuite, bien évidemment, la maitrise de ces informations peut être exploitée à des fins de développement commercial. Si on reprend l’exemple de la pharmacie de ville, le titulaire peut organiser par exemple sa partie non médicament en fonction de la connaissance des habitudes de consommation de ses clients. Cela peut constituer un potentiel de croissance pas encore exploité.

De plus, de nombreux acteurs peuvent être intéressés par ces informations. Bien sur, les professionnels mais également les laboratoires pharmaceutiques, les agences spécialisées sont autant d’acteurs acheteurs de ces connaissances.

Et au delà de l’aspect business potentiel, l’utilisation de la data en santé peut également avoir un intérêt en terme de santé publique. C’est déjà un peu le cas avec l’exploitation par exemple des bases de données des remboursements. Mais, d’autres sources potentielles de connaissance des comportements de santé restent encore sous exploitées.

Mais attention à l’excés de data…

« Trop de data peut tuer la data ».

Ce conseil est valable également dans ce domaine d’activité. L’overdose d’informations peut même nuire à la qualité de l’utilisation de ces données. Si vous vous lancez dans l’exploitation de vos data, commencez au début simplement par analyser des variables simples qui vont vous apporter de premières informations. Vous pouvez également vous faire aider par des professionnels spécialisés dans l’exploitation des données. La valorisation de la data est un vrai métier qui nécessite des compétences et une expérience.

Enfin la question de l’éthique est également un point important. Surtout que dans la santé, les données recueillies sont protégées. Le confidentialité et l’anonymisation des informations sont des règles à respecter obligatoirement

Et vous, que pensez vous du sujet de la data en Santé ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager cet article sur les réseaux sociaux

Pour aller plus loin :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *