Pascale HAUET : pharmacien et consultante management/organisation

Pascale HAUET : pharmacien et consultante management/organisation

Dans cette nouvelle interview, nous allons découvrir le parcours riche de Pascale Hauet pharmacien et fondatrice de Pragmatic RH.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours pharmaceutique ?

Ce parcours a démarré par des études de pharmacie, une thèse sur le recrutement du pharmacien dans la répartition pharmaceutique que j’ai complété par une année à l’IAE (Institut de l’Administration des Entreprises filière Ressources Humaines).

Après 1 année d’adjointe, j’ai été installée pendant 6 ans (1987-1993), en région parisienne. Quelques déménagements personnels et 2 postes en entreprises en Ressources Humaines plus tard, je suis retournée à la faculté de Pharmacie à Lyon pour découvrir les génériques et tout ce qui avait évolué pendant ces 10 années !

Une 2ème installation en officine en région grenobloise pendant 8 ans (2006-2014).

En résumé : 1ère installation pendant 6 ans, 10 ans en Ressources Humaines et 2ème installation pendant 8 ans.

Vous avez connu d’autres fonctions notamment dans les ressources humaines, pouvez-vous nous décrire ces différentes expériences ?

2 expériences très fortes et très enrichissantes.

1ère expérience :

Suite à un déménagement, je suis arrivée dans le Cantal et j’ai été embauchée pour le poste de Directrice d’agences dans le groupe Adecco (intérim) pendant 5 ans.

Dans cette expérience, j’ai appris les procédures (certification ISO 9002), le travail dans un grand groupe international (avec ses apprentissages et ses lourdeurs), j’ai vécu le management de l’intérieur avec des directeurs N+1 et N+2 et aussi le management de mes collaborateurs N-1, N-2.

L’avantage de l’intérim, c’est la visite d’une multitude d’entreprises, véritable poste d’observations de managements différents. Les études de postes chez des clients de secteur d’activité divers comme l’industrie, le BTP, le secteur tertiaire et l’artisanat permettent d’acquérir en peu de temps une grande expérience.

2ème expérience :

Arrivée à Clermont-Ferrand dans les années 2000, période où Vulcania (parc de loisirs sur le thème des volcans) recrutait ses directeurs de service en prévision de l’ouverture et en particulier le Directeur des Ressources Humaines.

J’ai postulé via une annonce de l‘APEC et après plusieurs entretiens j’ai été embauchée pour le poste de DRH.

Nous étions 17 collaborateurs, 9 mois plus tard nous étions 450 ! Quelle aventure !

Pendant la 1ère année, toute l’énergie a été monopolisée à la mise en place de la construction de l’entreprise au niveau humain, l’organisation des services en collaboration avec les directeurs de chaque service, les descriptions de poste, les process d’embauche.

Ensuite, j’ai mis en place et animé les Instances Représentatives du Personnel (IRP) c’est-à-dire le Comité d’Entreprise (CE), le Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), les Délégués du Personnel (DP).

Les années suivantes ont été la gestion quotidienne d’une activité 7 jours sur 7 avec  une saisonnalité importante et des métiers aussi différents que la restauration (100 personnes), le scientifique (30 personnes), l’accueil (80 personnes), la technique, l’informatique, les espaces verts.

La gestion RH dans une entreprise de ce type consiste à accompagner les directeurs de service dans leur quotidien. Les aider dans leurs difficultés de management, les évolutions de carrière, les conflits, les sanctions si nécessaire, …

Aujourd’hui vous avez créé  Pragmatic RH, conseil en management et en organisation pour les officinaux. Pouvez-vous nous décrire vos activités ?

3 axes :

Le conseil :

C’est accompagner le titulaire dans son management en prenant en compte sa personnalité et de celle de ses collaborateurs, dans sa communication interne.

Avant tout, c’est l’accompagner dans la réflexion stratégique de son officine, les objectifs collectifs et ensuite les décliner en objectifs individuels pour ensuite mettre  en place les entretiens annuels.

Pascale HAUET : pharmacien et consultante management/organisation

La formation, 3 thèmes :

  • Management

(s’adresse aux titulaires, adjoints, BP en charge de management)

  • La prise en charge du patient au comptoir

(s’adresse aux personnes diplômées : pharmaciens, BP)

  • Politique d’achats

(s’adresse aux titulaires, adjoints, BP en charge des achats)

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées lors de ces différentes expériences professionnelles hors pharmacie ?

L’intérim, à l’époque, n’avait pas d’école. Adecco recrutait des « potentiels » (bac +4 ou 5) et prodiguait son propre parcours de formation professionnelle. Il s’agissait en particulier de formation juridique, commerciale et management.

À Vulcania, au départ la difficulté a été la construction de l’entreprise au niveau humain, partir d’une feuille blanche et organiser les postes avec les directeurs des différents services.

Puis la gestion RH quotidienne des 450 collaborateurs en saison.

Comprendre le fonctionnement des personnes en charge des Instances Représentatives du Personnel (IRP) c’est-à-dire le Comité d’Entreprise (CE), le Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), les Délégués du Personnel (DP).

Avez-vous des conseils à donner à des pharmaciens qui souhaiteraient aller explorer d’autres activités professionnelles ?

Pour en revenir à mon activité actuelle ce ne sont pas forcément des conseils mais plutôt un partage d’expérience que je peux apporter.

Réfléchir en amont à son projet, faire une cartographie avec les points suivants à minima :

Qui sont mes futurs clients ? Quels sont leurs besoins ? Existent-ils ? Qu’attendent-ils ?

Quelle est mon offre ? Correspond-elle aux besoins connus ?

Rôder son offre auprès de « clients » confrontants et bienveillants dans leurs retours.

Qu’est-ce qui existe déjà ? Quels sont mes futurs concurrents ? À quel prix sont-ils ?

Par quoi je peux me différencier ? Qu’est-ce que j’apporte de plus ou de moins ou le coût moindre ou plus pratique … ?

Quel sont mes besoins financiers ? À combien dois-je vendre ma prestation pour correspondre à mes besoins ? Le prix correspond-il à ce que le client est prêt à mettre ?

Quelle forme juridique est-elle la mieux adaptée à mon cas ?

 

A propos de Romain 61 Articles
Pharmacien et entrepreneur web, je participe à ce blog pour présenter des initiatives et des projets qui explorent d'autres voies de la pharmacie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*