Interviews

Guillaume Campo : pharmacien co fondateur de Ouipharma.fr

Guillaume Campo : pharmacien co fondateur de Ouipharma.fr

Découvrez cette semaine l’interview de Guillaume Campo du site internet Ouipharma.fr. Il nous décrit son parcours entre la pharmacie et un master en école de commerce ainsi que la création de ce site internet de mise en relation entre titulaires et futurs acheteurs.

Pouvez vous vous présenter ?

Salut ! Je m’appelle Guillaume Campo, j’ai 30 ans, je suis docteur en pharmacie et diplômé de l’ESCP Europe en master d’entrepreneuriat et développeur Ruby On Rails.

Quel est votre parcours pharmaceutique ?

J’ai suivi un parcours officinal classique (avec un petit crochet par l’internat) à la faculté de Bordeaux. A l’issue des 6 années officinales je souhaitais m’ouvrir à d’autres univers. J’ai donc postulé et été reçu au Master Innover et Entreprendre de l’ESCP Europe, formation durant laquelle j’étais le seul étudiant issu d’une formation santé. Ce fut une véritable révélation après 6 années durant lesquelles nous ne parlons que pharmacie. Un voyage au coeur de la Silicon Valley a fini de me convaincre de créer ma propre société répondant à un besoin réel.
Avant de me lancer, il a fallu d’abord évoluer dans le milieu des start-ups. J’ai alors participé durant 3 ans à la création de la société BePATIENT à Paris, start-up spécialisée dans le suivi et le partage de données entre patients et professionnels de santé grâce à l’usage d’objets connectés. Une expérience enrichissante qui m’a fait parcourir l’Europe à la rencontre des plus grands centres de Chirurgie pour vendre l’outil que nous avions créé. Un véritable succès qui se poursuit aujourd’hui à encore plus grande échelle.
Après ces 3 années, l’heure était venue pour moi de rentrer à Bordeaux avec deux envies : avoir mon officine et créer ma start-up.

Comment est née l’idée du site ouipharma.fr ?

J’ai donc commencé à chercher à acheter une pharmacie. Je me suis heurté aux complexités de cette recherche. Il y avait 2 possibilités à ce moment là : appeler des confrères pharmaciens en direct avec le risque d’être mal reçu (c’est arrivé…), contacter des comptables souvent tenus à la confidentialité, ou bien des agences de transaction (sur ma région, pas moins de 12 intermédiaires m’ont proposé leurs services). Et pour chacune de ces possibilités, des modes de fonctionnement et de présentation de dossiers différents, des réactivités différentes. Finalement c’était un mode de recherche attentiste qui ne me convenait pas. J’ai alors décidé de créer un outil qui permette de chercher plus facilement l’officine idoine, le SeLoger de la pharmacie d’officine finalement.

Pouvez vous nous le présenter ?

Ouipharma.fr regroupe donc en un seul point un maximum d’annonces de pharmacies à la vente. Notre but est double : fournir aux vendeurs un maximum de visibilité grâce à notre expertise web et référencement et aux acheteurs une expérience de recherche différente, simplifiée grâce à des fiches de présentation standardisées, un système de mise en relation direct.

Quelles difficultés avez vous rencontré au début de ce projet ?

Vous connaissez l’éternelle question de l’oeuf et de la poule… Pour avoir du trafic sur Ouipharma, c’est à dire des acheteurs, il fallait des annonces. Et pour avoir des annonces il faut prouver qu’on a du trafic et donc des acheteurs… On se mordait un peu la queue au lancement. Mais finalement tout s’est décanté rapidement car nous répondions à un besoin évident de l’ensemble de la profession.

Quelles compétences non pharmaceutiques avez vous dû acquérir ?

Dans ce projet 4 compétences ont été nécessaires :
1. Apprendre à connaître la psychologie du pharmacien titulaire. Ma formation initiale et nos contacts au cours des stages m’ont aidé dans ce sens.
2. Ma formation commerciale à Paris m’a tout simplement donné l’envie de sauter le pas, l’organisation du lancement d’un projet comme celui-ci (de l’étude de marché à la commercialisation)
3. Pour créer son propre site, rien de mieux que de le faire soi-même ! J’ai donc fait une formation de 2 mois pour apprendre à coder en Ruby On Rails (Le Wagon) et ait créé la 2ème version commercialisable de Ouipharma.fr.
4. Bien s’entourer ! Mes 2 associés sont de véritables moteurs pour le développement de Ouipharma.fr

Pensez vous que les pharmaciens doivent sortir des voies classiques pour entreprendre dans de nouveaux domaines ?

Pour moi il est primordial de s’ouvrir à d’autres choses. Nos 6 années d’études sont magnifiques. Je les trouve généralistes dans un domaine spécialisé. Ce qui permet à beaucoup de pharmaciens de sortir des voies classiques. Cependant 6 années au sein d’une même promotion à parler le même langage, nous enferment et nous isolent dans notre domaine de compétence. Le master d’entrepreneuriat durant lequel j’ai travaillé avec des architectes, des avocats, des commerciaux, et ce voyage initiatique dans la Silicon Valley ont été pour moi une vraie révélation. Il faut savoir prendre de la hauteur et observer pour identifier de vrais besoins et y répondre. Et qui sait, les besoins identifiés ne seront peut être pas dans notre domaine pharmaceutique…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This