Le Comptoir des Pharmacies : interview de Charles Romier

Le Comptoir des Pharmacies : interview de Charles Romier

Dans cette nouvelle interview de pharmacien entrepreneur, nous vous proposons de découvrir le parcours de Charles Romier et son concept du Comptoir des Pharmacies

 

Pouvez vous nous présenter votre parcours pharmaceutique ?

Je suis diplômé de la faculté de Strasbourg en 2012 filière officine, en sortie de fac j’ai multiplié les expériences officinales afin d ‘étudier les différents modèles économiques (+ d’une dizaine de structures !) . J’ai aussi bien travaillé dans de toutes petites officines comme de très grosses en ville et à la campagne . Je pensais alors à m’installer à mon compte comme titulaire d’officine .

Comment est née l’idée du comptoir des pharmacies ?

 

L’idée du comptoir vient de l’observation des différentes problématiques d’achats et de stockages rencontrés dans l’ensemble des officines où j’ai travaillé.
Nous sommes passés de l’idée au Comptoir Des Pharmacies suite à une rencontre avec mon associé Ivan Mittler qui m’apportait le côté technique dont je manquais cruellement . Nous avons dès lors bénéficié de l’accompagnement de l’école de Toulouse business School via tbseeds, leur incubateur qui nous à coachés en nous aidant à nous structurer .

Où en est le projet aujourd’hui ? Quelles sont les perspectives de développement du service ?

Le Comptoir des pharmacies, après un an et demi d’activité, compte plus de 4000 pharmacies utilisatrices et nous avons sauvé de la péremption plus de 3M€ de produits en 2017.
Nous continuons constamment à développer notre service en répondant aux demandes de nos utilisateurs; de mes confrères . Nous ne souhaitons pas divulguer aujourd’hui nos axes de développement mais je peux vous dire qu’une belle surprise se prépare en ce moment même pour le premier trimestre 2018 .

Le Comptoir des Pharmacies : interview de Charles Romier

Vous avez deux associés qui vous accompagnent. Est il nécessaire de s’entourer de profils différents pour réussir ?

Simple pharmacien d’officine j’ai du faire appel à de nombreuses compétences dont celles d’Ivan, spécialiste en supply chain et management des équipes . Charles Beck est très rapidement venu compléter notre duo. Charles, de part son double diplôme d’ingénieur des mines et de pharmacien, est notre Monsieur process, data annaliste et responsable réglementaire.
Le Comptoir des Pharmacies, c’est aujourd’hui une équipe de 8 personnes à temps plein

Dans cette aventure, quelle est la plus grosse difficulté que vous avez rencontrée ?

Le plus compliqué? Faire comprendre à mes parents que malgré une situation plutôt confortable en tant que pharmacien j’allais créer une start up . Pour mon père, et à juste titre le mot start up était générateur d’angoisses, de risque d’échec, mais nous avons survécu 😉

Que conseillerez vous à un pharmacien qui veut s’engager dans une aventure entrepreneuriale ?

L’entreprenariat n’est pas une solution de facilité, dans mon cas je ne regrette rien malgré de nombreux sacrifices tant d’un point de vue salaire qu’horaire , j’ai même oublié ce que voulait dire le mot vacances
Mon conseil ? vous avez une idée ? confrontez la , étudiez la et foncez.

Merci beaucoup à Charles pour cette interview. Vous pouvez visiter le site Le Comptoir des Pharmacies pour découvrir le concept.

N’hésitez pas à partager cet article et à laisser des commentaires

A propos de Romain 61 Articles
Pharmacien et entrepreneur web, je participe à ce blog pour présenter des initiatives et des projets qui explorent d'autres voies de la pharmacie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*