La problématique du dernier kilomètre en Pharmacie pour les médicaments

La problématique du dernier kilomètre en Pharmacie pour les médicaments

Le défi de la livraison du dernier kilomètre est également une problématique qui touche la distribution aux patients des médicaments. Pour la délivrance des produits de santé, le patient (ou son entourage) doit se rendre en pharmacie afin de pouvoir se faire dispenser les spécialités médicamenteuses prescrites.

Mais, il peut arriver que le déplacement en officine soit problématique pour des patients. Cette difficulté peut être liée par exemple à une impossibilité de pouvoir se déplacer ou encore à un moment de fermeture de la pharmacie de proximité.

Pour analyser ce phénomène en Pharmacie, nous allons prendre l’exemple du service de Pharmaexpress qui se charge de livrer les médicaments à domicile.

La problématique du dernier kilomètre en Pharmacie pour les médicaments

Pharmaexpress est une plateforme de services dédiés aux pharmacies d’officines.

Parmi les fonctionnalités offertes, la société propose un outil de commande et de livraison en ligne de médicaments. Sur Paris, cette course est assurée en moins d’une heure.

Récemment, la société a signé un partenariat avec SOS Médecins pour permettre aux professionnels de pouvoir directement scanner leur ordonnance lorsque le patient est dans l’impossibilité de pouvoir se déplacer. Des contrats sont également mis en œuvre avec des groupements de pharmacie. Cela démontre bien l’intérêt des acteurs du circuit pour ce service a valeur ajoutée de fidélisation pour les patients.

Le business model repose sur à la fois un abonnement mensuel pour la pharmacie d’officine et sur un paiement pour le service de livraison par le patient. La difficulté de ce service est surement la qualité de la prestation de transport. L’image de la pharmacie et du site est directement véhiculée par le coursier.

Ce service répond à une vrai problématique et à une modification des habitudes de consommation des patients. Ce service de course a domicile ou sur le lieu de travail s’est démocratisé dans d’autre secteurs notamment la restauration.

Les géants du e commerce tels que Amazon ou Alibaba sont également intéressés par cette problématique du dernier kilomètre. Ils possèdent l’avantage de déjà maitriser le circuit pour de nombreux produits de consommation mais pas encore pour les médicaments. Mais depuis quelque temps, le site américain semble avoir pris une avance en mettant en place de nombreuses actions.

Parmi celles çi, Amazon a :

  • recruté du personnel spécifique pour cette nouvelle activité ;
  • constitué une armée d’avocats pour préparer les oppositions juridiques ;
  • essayé le service notamment au Japon et en Angleterre.

Il est vraiment intéressant de suivre et de s’intéresser à cette problématique qui touche le secteur de la pharmacie.

Des modèles de services associés sont encore à trouver pour apporter aux patients une prise en charge personnalisée. Les habitudes de consommation notamment en terme de santé sont en train de connaitre des changements importants. Les « patients clients » deviennent des acteurs de leur parcours de soins.

Ressources :

 

A propos de Romain 61 Articles
Pharmacien et entrepreneur web, je participe à ce blog pour présenter des initiatives et des projets qui explorent d'autres voies de la pharmacie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*